Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La digitalisation de l'immobilier : comment fonctionne t-elle ?

Contrairement à certains secteurs d’activité historiquement conservateurs, l’immobilier n’a pas attendu la pandémie de la COVID-19 pour négocier son virage numérique. En effet, selon une étude réalisée par KPMG France en 2019, 95 % des sociétés immobilières comptent au moins un collaborateur chargé de la conduite de la transformation digitale en interne. Visites virtuelles, campagnes emailing, messagerie instantanée, chatbots, blogging, gestion de l’e-réputation… la promotion immobilière n’a jamais été aussi connectée !

digitaliser promotion immobiliere

Pourquoi digitaliser votre promotion immobilière ?

Pour vous adapter aux attentes de votre cible

Aujourd’hui, 85 % des internautes français effectuent une bonne partie de leurs achats en ligne. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’aventure de l’acquisition immobilière n’est pas incompatible avec le web. Mieux : selon une étude réalisée par Google, 90 % des projets immobiliers concrétisés commencent sur internet. Pour bien mesurer la digitalisation du parcours d’achat immobilier, nous avons compilé quelques statistiques intéressantes en la matière : 

  • Toujours selon Google, les parcours immobiliers recensés impliquent, en moyenne, la consultation de 22 pages web par jour, depuis la prise de décision jusqu’à la concrétisation de l’achat ;
  • 51 % des milléniaux trouvent leur propriété sur internet ;
  • Quelque 17 millions de Français consultent au moins un site immobilier chaque mois ;
  • 40 % de ces consultations se font sur un terminal mobile (tablette et surtout smartphone) ;
  • Plus largement, l’immobilier est le deuxième domaine le plus recherché sur internet.

Pour attirer les primo-accédants

En France, comme dans de nombreux pays de l’OCDE, le marché immobilier est porté par les primo-accédants. Selon une étude réalisée par le courtier Cafpi, l’âge moyen de l’emprunteur primo-accédant français est de 35 ans (2019). Plus d’un tiers de cette cible (36 %) ont moins de 30 ans. Et lorsque l’on sait que les habitudes de consommation de ces milléniaux tournent essentiellement autour du web, on mesure combien la digitalisation de la promotion immobilière est décisive pour les professionnels qui ne peuvent passer à côté de cette cible. Rappelons enfin que les milléniaux constituent plus du quart de la population active française.

Pour une relation client qui convertit

Pour l’achat d’une vie, les Français s’attendent à mieux côté relation client. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’UFC Que Choisir qui a révélé que 50 % des acheteurs étaient peu satisfaits de la relation avec leur promoteur immobilier. Ils attendent une hyperpersonnalisation des échanges, une réactivité à toute épreuve et une dématérialisation de la documentation. Le numérique coche toutes ces cases.

Comment digitaliser votre promotion immobilière ?

#1 Créez des campagnes emailing

L’emailing reste encore aujourd’hui l’outil de communication affichant le meilleur ROI dans le secteur immobilier. S’en passer, c’est accuser un énorme coût d’opportunité. Selon Smart Insights, le taux d’ouverture moyen des emails pour les sociétés immobilières caracole à 27 % avec un taux de clic (CTR) de 3 %. Attention toutefois à bien respecter les dispositions du RGPD pour ne pas risquer le hors piste.

#2 Créez un site web performant

Votre site web a le potentiel de doper votre performance commerciale. Pour ce faire, assurez-vous de remplir les conditions de cette checklist : 

  • Un temps de chargement raisonnable. Selon SEMRush, 82 % des sites web présentent des problèmes à ce niveau. Avec un site web qui se charge rapidement (moins de 3 secondes), vous aurez déjà une belle longueur d’avance sur la concurrence ;
  • Un site web pensé (aussi) pour le mobile, avec un design « responsive » ;
  • Les nouvelles annonces, ou les annonces à fort potentiel, doivent être visibles sans que l’utilisateur n’ait à scroller ;
  • Des boutons « Call to action » bien visibles ;
  • Des landing pages travaillées aux petits oignons, avec des tests A/B dans l’idéal ;
  • Une optimisation des balises SEO, comme les méta-titres, les méta-descriptions, les titres Hx, les balises « Alt » des images, etc. ;
  • Misez sur un thème épuré, voire minimaliste, pour mettre en valeur les photos des propriétés que vous proposez.

#3 Misez sur une relation client conviviale et instantanée

En règle générale, le formulaire de contact, le mail et le téléphone sont les seuls moyens de communication mis à la disposition des internautes. Ces canaux conversationnels sont indispensables, mais ils ne brillent pas par leur rapidité. Épargnez à vos clients (surtout milléniaux) les lenteurs et la frustration en leur permettant d’échanger avec vous via leurs moyens de communication préférés. Vous pouvez par exemple installer un plugin qui affiche les messageries instantanées les plus courantes (WhatsApp et Facebook Messenger) sur vos pages. Cela vous permettra également de disposer d’un service client 24/7, notamment grâce à l’automatisation.

#4 Une image vaut mille mots…

Comme la restauration, le mobilier, le tourisme ou encore le prêt-à-porter, l’immobilier est un secteur d’activité photogénique. C’est pourquoi Instagram doit devenir votre terrain de jeu favori. Faites appel à un photographe professionnel, ou formez-vous au 8e art pour muscler votre jeu. 

La seule étude (à notre connaissance) qui a mesuré l’impact de la qualité des photos sur la performance commerciale a été réalisée par Redfin. Le résultat est éloquent mais pas surprenant. Aux Etats-Unis, les agents immobiliers qui disposaient de photos professionnelles des biens proposés les vendaient, en moyenne, entre 3 400 et 11 200 $ plus cher que les autres. Aussi, 95 % des personnes qui consultent une annonce immobilière passent en moyenne 20 secondes à regarder la première photo.

#5 Travaillez votre e-réputation

Les avis des clients ont pris une importance capitale sur le marché français. Selon une étude réalisée par RealTime fin 2019, 93 % des Français consultent les avis clients avant d’acheter un bien ou un service. Si votre agence immobilière cumule les mauvaises évaluations sur les plateformes de notation, vous aurez du mal à trouver des clients. Plusieurs actions peuvent être réalisées pour travailler votre e-réputation : 

  • Réalisez une veille quotidienne ou hebdomadaire (en fonction de votre taille) sur ce qui se dit sur votre agence immobilière ;
  • Prenez le temps de répondre aux avis négatifs pour les neutraliser, mais aussi aux avis positifs pour leur donner plus de visibilité ;
  • Configurez votre fiche Google My Business et faites en sorte qu’elle soit complète : nom de l’agence, site web, horaires, adresse détaillée (pour la géolocalisation), FAQ, bouton « Messages » de Google’s Business Messages, etc. ;
  • Soignez votre présence sur les réseaux sociaux.

Et vous, êtes-vous prêt à passer vos projets à l'ère du smartbuilding ?

Si vous souhaitez vous aussi accélérer la transition numérique et écologique sur vos chantiers, nous vous invitons à télécharger notre Guide Pratique du Conducteur de Travaux, un guide complet qui nous apprend comment digitaliser son chantier en 7 étapes.
Partager sur linkedin
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager
Partager sur whatsapp
Partager

Ces articles peuvent vous intéresser

Qui sommes-nous ?

Contact