Rôle du bailleur en phase de réhabilitation

bailleur
Suivez toute l’actualité de la construction et du digital​

Vous êtes bailleur et vous souhaitez rénover votre parc immobilier ? Très bonne idée car un cadre de vie agréable est l’une des clés pour satisfaire vos locataires. Mais la question est : comment réaliser des travaux de réhabilitation tout en continuant de satisfaire mes locataires ? On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, mais en fluidifiant la communication avec vos locataires, vous pourrez conserver un bon taux de satisfaction. Au cours de cet article, nous aborderons le sujet du rôle du bailleur lors de travaux de réhabilitation. Nous vous donnerons quelques conseils pour mieux communiquer avec vos locataires lors de cette phase difficile. 

Sommaire

Pourquoi effectuer des travaux de réhabilitation ?

Les premiers HLM ont vu le jour au début des années 50, il y a environ 70 ans. Aujourd’hui, ces bâtiments ont besoin d’être rénovés ou remis aux normes. En tant que bailleur, vos principales préoccupations sont : 

  • Le taux de satisfaction de vos locataires 
  • Le taux de vacance de vos logements, c’est à dire avoir le moins de logements vacants possible 
  • Le taux de charge qui consiste à maîtriser les charges liées aux logements. Par exemple l’eau, le gaz et l’électricité 

Afin de pallier à ces trois principales préoccupations, la seule solution, c’est la réhabilitation. Dans un premier temps, réhabiliter votre parc immobilier, c’est améliorer le cadre de vie de vos locataires, ce qui augmente la courbe de satisfaction. Dans un deuxième temps, la vétusté du patrimoine affecte beaucoup le taux de vacance d’un parc social. En rénovant vos logements, vous garantissez un faible taux de vacance. Troisièmement, en mettant aux normes environnementales vos parcs sociaux, vous faites baisser le taux de charge. Comment ? En améliorant l’isolation de vos logements et en installant des appareils moins énergivores. En bref, il existe de nombreuses raisons de rénover vos logements, mais la principale reste la satisfaction de vos locataires.

Comment conserver un bon taux de satisfaction ?

Effectuer des travaux de réhabilitation en site occupé est loin d’être une sinécure. Du bruit, de la poussière, des inconnus qui viennent faire des travaux dans les logements. Le quotidien des occupants est fortement perturbé. Sans compter les gros véhicules qui empêchent les locataires de se garer près de leur immeuble. Tous ces éléments constituent une réelle cause d’insatisfaction de la part des locataires. Comment faire pour conserver malgré tout un bon taux de satisfaction ?

#1 Fluidifier la communication

Une bonne communication est la clé pour améliorer vos relations avec les locataires. Bien communiquer avec eux en leur proposant des réunions d’information pour présenter le projet. On le sait, la phase de réhabilitation est compliquée, d’où l’importance d’avoir un bailleur présent pour répondre à toutes les inquiétudes des locataires. Les locataires ont besoin d’avoir une personne à leur écoute pour répondre à leurs questions et pour les informer de l’avancée des travaux. Ils ont besoin d’être informés sur le projet en lui-même, sur le temps des travaux ou encore sur les différentes phases du projet. Garder le contact avec vos locataires pendant toute la durée des travaux, c’est garantir leur satisfaction. Pour y parvenir, vous pouvez utiliser un outil digital qui vous aide à fluidifier la communication avec vos locataires ou dépêcher un responsable des relations locataires sur place pendant toute la durée des travaux.

#2 Intégrer les locataires au projet

Pour garantir un bon taux de satisfaction, il est important que vos locataires deviennent acteurs du projet et non pas de simples spectateurs. Vos locataires vont subir pendant de longs mois des travaux sur leur lieu de vie, alors pourquoi ne pas les faire participer ? Par exemple, vous pouvez leur permettre de prendre directement rendez-vous avec l’entreprise qui intervient dans leur logement. Non seulement, vos locataires participent au projet mais aussi, ils contribuent au bon déroulement des travaux. Encore une fois, le digital peut vous aider à inclure vos locataires dans un projet de réhabilitation.

Penser au digital

Avez-vous pensé au digital comme outil pour améliorer le taux de satisfaction de vos locataires ? Il existe des logiciels spécialisés qui peuvent vous aider à mieux communiquer avec vos locataires et les inclure dans votre projet. La solution WIZZCAD possède un Module Occupant qui permet de mieux organiser ses travaux de réhabilitation tout en conservant un bon taux de satisfaction locataire. Installée sur tablette ou smartphone, l’application permet à vos locataires de fixer des rendez-vous avec l’entreprise qui intervient dans le logement. Aussi, ils ont la possibilité de déposer leurs remarques ou doléances auprès du bailleur ou de l’entreprise pour signifier une malfaçon dans leur logement. Le digital est un outil qui permet de faire circuler l’information plus vite.

On résume ?

Si on résume la situation, on comprend qu’il est difficile de garder un bon taux de satisfaction pendant des travaux de réhabilitation. Par ailleurs, il y a deux points à retenir pour conserver la satisfaction de vos locataires : mieux communiquer et les inclure dans le projet de réhabilitation. Pour y parvenir, vous pouvez vous aider du digital, c’est un moyen simple et rapide de répondre aux demandes de vos locataires tout en leur permettant de prendre part au projet. Communiquer avec ses locataires se fait par le biais du digital mais pas que. Il est important d’être présent physiquement pour ses locataires en organisant des réunions d’information tout au long du projet.

Nouveau call-to-action

Articles similaires