Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Suivi de chantier : les étapes à suivre pour le réussir

suivi-de-chantier

Les deux principales qualités que doit posséder un responsable de suivi de chantier sont la rigueur et l’organisation. Ajoutez à ces deux qualités, un goût prononcé pour les tâches administratives. Oui, car effectuer un suivi de chantier n’est pas une mince affaire, bien au contraire. Pourtant, le suivi de chantier n’est pas à négliger car il est le cerveau d’un chantier. Mais qu’est-ce qu’un suivi de chantier ? Quels sont ses objectifs ? Et surtout, quelles sont les étapes à suivre pour le réussir ? Au fil de cet article nous allons étudier toutes les facettes d’un suivi de chantier et vous donner toutes les clés pour créer le parfait suivi de chantier.

Le suivi de chantier : qu'est-ce que c'est ?

suivid-de-chantier-planning
Le suivi de chantier est le document indispensable pour organiser son chantier. Il est comme qui dirait le chef d’orchestre d’un chantier, c’est lui qui donne les informations et les instructions aux différents acteurs du chantier. Du début de la construction jusqu’à la livraison de l’ouvrage, le suivi de chantier est là pour analyser l’évolution du projet. Organiser, telle est sa principale utilité, mais pas que. Bien que l’organisation de chantier soit sa principale utilité, le suivi de chantier ne se contente pas de cette fonction !

    Le suivi de chantier est là aussi pour s’assurer du respect des normes environnementales et de sécurité. Si vous recherchez une information spécifique liée au chantier, tout est noté dans le suivi de chantier, du planning chantier aux comptes rendus, en passant par le calendrier de livraison. Le suivi de chantier est nécessaire lors des réunions de chantier, il permet d’informer vos clients sur l’évolution exacte du projet. Il est important d’alimenter ce suivi de chantier afin de donner des informations pertinentes et gagner la confiance de vos clients.

    Quels sont les objectifs d'un suivi de chantier ?

    L’objectif final de la gestion de chantier est de livrer aux clients un ouvrage conforme au contrat signé. Cependant, les objectifs d’un suivi de chantier sont multiples. Pendant la phase de construction, l’objectif est :

    • De veiller au bon déroulement du chantier, notamment d’assurer la sécurité de tous.
    • De respecter les délais de livraison et le budget fixé pour cet ouvrage. 
    • D’effectuer les travaux correctement, sans malfaçons
    • De respecter le calendrier de livraisons
    • De respecter les normes environnementales et les normes de construction
    • D’avoir une planification de travaux claire

    Au-delà de ces 6 points énumérés ci-dessus, le suivi de travaux a un rôle de médiateur entre les différents intervenants du chantier. Il détermine les tâches de chacun, ce qui évite la perte de temps, les malentendus ou encore les retards. 

    Suivi de chantier : par quoi commencer ?

    Avant toutes choses, le suivi de chantier ne peut exister sans un calendrier d’intervention. Ce calendrier répertorie toutes les interventions qui auront lieues sur ce projet. La date et le nom de l’entreprise sous-traitante sont précisés ainsi que la nature de l’intervention. Petit conseil : toujours prévoir une marge de temps pour les imprévus. Prévoir aussi la planification des livraisons de matériaux, vous y précisez la date de livraison et les matériaux livrés. Les calendriers d’intervention et de livraison posent les bases d’un suivi de chantier. Ils vont vous permettre de poursuivre sur un planning chantier, autrement dit “qui fait quoi”. Au fil du projet, le suivi de chantier s’alourdit, notamment avec le suivi administratif qui contient des photos, des plans, des bons de livraison ou encore des factures. 

      suivi-de-chantier-etapes

      Pour résumer, pour créer un suivi de chantier il faut commencer par :

      • Le calendrier d’intervention
      • Le calendrier de livraison
      • Le planning de chantier 
      • Le suivi administratif

      Suivi de chantier : quels outils utiliser ?

      suivi-de-chantier-outils

      Pour créer un suivi de chantier, plusieurs outils s’offrent à vous. Si vous êtes plus à l’aise avec le format papier, vous pouvez créer votre suivi de chantier à l’aide d’une feuille et d’un stylo. Par ailleurs, la version papier commence à être obsolète et il s’agit d’un format qui peut facilement se perdre. Autre solution, le format digital avec le tableau Excel. Il s’agit d’un bon moyen de mettre en place un suivi de chantier, mais encore faut-il connaître tous les secrets d’Excel. De plus, lorsqu’il y a un trop plein d’informations sur Excel, le document devient très difficilement lisible. 

        Sans compter le fait que les plans, les photos et les factures seront stockés dans d’autres logiciels, ce qui ne facilite pas la tâche. Pour finir, vous pouvez faire votre suivi de chantier via une solution numérique de gestion de chantier, comme WIZZCAD. Dans une seule et même application, vous avez accès à tous vos documents sans risque de les perdre. L’utilisation est simple et intuitive, ce qui vous fait gagner un temps non négligeable. Les logiciels de gestion de chantier comme WIZZCAD peuvent s’utiliser en mobilité, sur une tablette ou un smartphone afin de suivre votre chantier en direct.

        Suivi de chantier : les étapes à suivre

        Maintenant que le suivi de chantier n’a plus de secrets pour vous, il est temps de passer aux choses sérieuses. Quelles sont les étapes à suivre pour faire son suivi de chantier ? En effet, ce document crucial est le garant de la bonne tenue d’un chantier, c’est pourquoi il est important de ne rien laisser au hasard. Pour vous aider dans cette démarche, voici les différentes étapes d’un suivi de travaux

          suivi-de-chantier-etapes

          #1 L'installation de chantier

          Avant même que le chantier ne débute, il y a un grand travail à faire en amont, notamment son installation. L’installation de chantier est une phase importante du suivi de chantier. Elle concerne principalement la sécurité des employés. L’installation de chantier permet de mettre au point le PIC, autrement dit le Plan d’Installation Chantier indispensable pour répertorier tous les éléments présents sur le chantier (les engins, les passages accéder aux points du chantier, les sanitaires, le parking, etc). C’est lors de cette phase que toutes les autorisations sont faites, par exemple si l’utilisation d’une grue ou d’autres machines volumineuses est nécessaire. On a parfois l’impression que rien n’est organisé dans un chantier, or c’est tout l’inverse. Chaque pierre, chaque engin n’est pas installé ici par hasard, avec le PIC, tout est prévu à l’avance. Une bonne installation de chantier, c’est la garantie de bien sécuriser son chantier et de commencer son projet de construction sur des bonnes bases. 

          #2 Les plannings

          On arrive aux plannings de chantier ! Ces documents sont incontournables dans un suivi de chantier car ils permettent de planifier tout le déroulé du chantier : les livraisons de matériel, les interventions d’entreprises sous-traitantes, ou encore les missions de chaque ouvrier. La première qualité requise pour réussir ses plannings de chantier c’est l’organisation. Oui, il est important d’avoir l’organisation dans le sang afin d’éviter de s’emmêler les pinceaux dans sa gestion de plannings. Par exemple, penser à faire livrer le carrelage avant l’intervention des carreleurs. Cette petite erreur de coordination fait perdre un temps fou au projet et qui dit temps perdu dit allongement des délais de livraison. La création de plannings n’est pas une mince affaire, c’est pourquoi il est judicieux de s’équiper d’un logiciel planning chantier pour vous aider à vous organiser. 

          #3 La réunion de chantier

          La réunion de chantier vient alimenter le suivi de chantier d’informations pertinentes. Les différents corps de métier se rencontrent pour échanger sur l’évolution du projet en cours: qui fait quoi ? Où en est-on ? Quelles sont nos futures missions ? Qu’est-ce qu’il reste à faire ? Ces réunions de chantier servent aussi à discuter des difficultés rencontrées sur le chantier afin de trouver une solution. Lors de ces réunions, les responsables, le conducteur de travaux, le maître d’œuvre, le maître d’ouvrage, le chef de chantier, les entreprises sous-traitantes et même les clients sont présents. Le but ultime d’une réunion de chantier est de savoir exactement où en est le chantier. Généralement, une réunion de chantier se conclut par une visite de chantier afin de constater ce qui a été dit précédemment. 

          #4 La visite de chantier

          Comme expliqué plus haut, la visite de chantier intervient généralement après la réunion de chantier. Elle permet de constater de ses propres yeux ce qui a été évoqué en réunion. Il s’agit d’un moment clé dans le suivi de chantier car c’est l’occasion de repérer les erreurs et d’anticiper les malfaçons. La visite de chantier, c’est aussi l’occasion d’examiner les machines présentes sur le chantier et s’assurer que les mesures de sécurité sont bien respectées. Pour faire le point sur la réunion de chantier et la visite de chantier, il est important de rédiger un compte rendu de chantier afin de synthétiser toutes les informations.

          #5 Le compte rendu de chantier

          N’étant pas un document contractuel, le compte rendu de chantier est malgré tout la pièce maîtresse du suivi de chantier. Ce document est purement informatif pour tous les acteurs d’un projet de construction. Grâce au compte rendu, on en apprend davantage sur l’évolution du chantier. Ses forces, ses faiblesses, il s’agit d’un véritable carnet de santé du chantier. Lorsqu’un compte rendu de chantier est bien rédigé, il permet d’anticiper les erreurs et malfaçons, ce qui évite les pertes de temps. Le compte rendu est à envoyer à toutes les personnes présentes à la réunion de chantier afin que tout le monde puisse se souvenir de ce qui s’est dit lors de cette réunion. Le maître d’ouvrage chargé du compte rendu, peut ressortir son compte rendu pour préparer la prochaine réunion de chantier afin de noter les améliorations. Nos conseils pour rédiger un super compte rendu de chantier sont : essayer d’être le plus clair possible, trier vos idées soit par lots soit par marché, assigné chaque problème du chantier à un responsable, ajouter des photos, des plans ou même des dessins afin d’illustrer vos propos.

          Ce qu'il faut retenir

          Le suivi de chantier est un dossier à prendre très au sérieux. La réussite de votre chantier dépend entièrement de la tenue de votre suivi. Pour rédiger un bon suivi de chantier il faut être :

          • Organisé : savoir planifier tous les évènements du chantier
          • Rigoureux : ajouter toutes les informations concernant le projet, même les plus futiles
          • Communiquant : savoir communiquer avec tous les acteurs du projet

          Notre principal conseil est de choisir un outil efficace pour vous aider dans cette lourde tâche. Des outils gratuits, payants, chers, pas chers, il y a en a pour tous les goûts, mais encore faut-il trouver la solution adaptée à vos besoins.  L’idéal est d’opter pour un logiciel de suivi de chantier capable de centraliser toutes vos données. L’avantage de ces logiciels, c’est qu’ils ont été conçus spécialement pour le milieu du bâtiment. Un atout de taille qui séduit déjà de nombreuses entreprises du BTP

          Et vous, comment faites-vous votre suivi de chantier ?

          Avez-vous pensé à la solution WIZZCAD assurer la sécurité sur vos chantiers ? 

          Découvrez notre Guide Pratique du Conducteur de Travaux, les 7 étapes pour digitaliser votre chantier !

          Partager sur linkedin
          Partager
          Partager sur twitter
          Twitter
          Partager sur facebook
          Partager
          Partager sur whatsapp
          Partager

          Ces articles peuvent vous intéresser

          Qui sommes-nous ?

          Contact